Article réalisé par Sandrine

Les sports et  notamment les sports d’endurance sollicitent l’ensemble de l’organisme et leur pratique doit être assortie d’une alimentation adaptée. Un aliment comme le Moringa s’il est pris dans la durée, par exemple en cure de trois mois avant une compétition permet de compléter l’apport alimentaire dans trois les domaines de la construction, l’optimisation et la réparation de l’organisme.   Les feuilles de Moringa de ME par exemple, contiennent en effet 94 nutriments dont : 

  1. 13 vitamines ( 7 fois les vitamines C des oranges, 4 fois les vitamines A des carottes, et  3 fois la vitamine E des épinards)  
  2. 10 minéraux (3 fois le potassium des bananes et 4 fois le calcium des yaourts)
  3. 30% de protéines végétales (2 fois les protéines des yaourts) 
  4. Les 8 acides acides aminés essentiels que le corps ne synthétise pas
  5. les omega 3 et 6 

Ce complément intervient d’abord en construction ou en reconstruction avec 

  1. les protéines végétales mieux assimilées et moins sollicitantes pour les reins. 
  2. Les vitamines  dont la vitamine C connue pour l’immunité contribue aussi la formation du collagène donc  à la construction de os et des cartilages. 
  3. les acides aminé BCAA dits acides aminés ramifiés  qui jouent un role clé dans la construction musculaire. 

L’optimisation des organes en plein régime, 

  1. Les vitamines notamment  C et B1, B2, B6 agissent en soutien d’une bonne fonction cardiaque,  contribuent au métablisme énergétique, au maintien des globules rouges pour la bonne oxygénation des muscles avec le métabolisme du fer. 
  2. Les fibres aident la transformation des graisses et  les BCCA encore contribuent a bruler ces graisses et les transformer  en énergie. 
  3. Les omega 3 et le magnésium aident notamment a gérer le stress et la concentration. 

Pour la réparation et la récupération, le Moringa  : 

  1. aide à réduire  l’inflammation, la douleur et courbatures,  en raison de sa concentration en isiocyantes et en bio phenols, les acides aminés  qui réduisent l’inflammation 
  2. Réduit le stress oxydatif qui résulte de l’effort avec la production de radicaux libre, grâce à  l’abondance des agents anti oxydants,  46 dans le Moringa  comme la vitamine E,  l’acide chlorogénique et la quercitine, 
  3. les minéraux et l’hydratation  enfin sont les clés de la récupération 

Mon panier
Votre panier est vide.

Il semble que vous n'ayez pas encore fait de choix.