Les crudivores – adeptes de la cuisine crue – y sont totalement accrocs. Les smoothies sont à n’en pas douter une source de vitamines, de protéines végétales et de nutriments puisqu’ils sont composés de fruits et de légumes, liés avec de l’eau glacée ou du lait. Néanmoins, tout excès étant néfaste pour l’organisme, il convient d’équilibrer les mélanges effectués. Par exemple, une recette uniquement à base de fruits serait beaucoup trop riche en sucre. A l’inverse, des légumes crus en trop grande quantité sont indigestes. En particulier les légumes-feuilles (épinard, mâche, blette, roquette, oseille…) qui contiennent des alcaloïdes théoriquement très bénéfiques pour la santé, mais, quand ils sont ingérés à forte dose, ils sont difficilement assimilables par l’organisme et donc potentiellement toxiques. 

La bonne combinaison

Afin d’optimiser l’impact bénéfique d’un smoothie, il convient donc d’y intégrer aussi bien des fruits – de saison de préférence –  que des légumes riches en fibres, sans oublier un soupçon d’herbes aromatiques avec les tiges (menthe, persil, basilic…).

L’idéal est aussi de miser sur les fruits rouges, chargés d’antioxydants, plutôt que sur les fruits à digestion rapide (orange, pamplemousse, pastèque, melon…). Enfin, on peut y ajouter une ou plusieurs cuillères à café d’un superaliment comme la poudre de feuilles de moringa bio de ME pour booster le cocktail santé de fruits et légumes. Cette plante ultra-nutritive présente l’avantage de contenir beaucoup de stérols végétaux ; parfaite pour absorber le cholestérol. 

Notre prescription : boire un litre de smoothie par jour, idéalement le matin au petit-déjeuner ou le siroter tout au long de la matinée.

Mon panier
Votre panier est vide.

Il semble que vous n'ayez pas encore fait de choix.