Moringa, l’atout santé de vos yeux

Moringa, l’atout santé de vos yeux

Le moringa est bon pour vos yeux. Les nutriments qu’il contient favorisent la santé oculaire. Pour préserver votre capital vision, mangez du moringa !

Pollution, UV, écrans d’ordinateurs ou de smartphones, lumières artificielles… Avec la vie que nous menons actuellement, nos yeux sont constamment exposés à diverses agressions. Au point que parfois, on en subit les désagréments : picotements, larmoiements, maux de tête, etc.  

Or, des études récentes l’attestent, pour prévenir ces problèmes, ou simplement améliorer la performance visuelle, il suffit d’adopter une hygiène de vie et une alimentation adéquates. 

Le moringa, champion de la vision

Trois variétés de nutriments sont indispensables à une bonne vision : 

  • Les vitamines : elles protègent la rétine. A, C et E, c’est la combinaison gagnante. La vitamine A contribue à une meilleure vision nocturne. On sait en outre que la carence en vitamine A est la principale cause de cécité chez les personnes qui souffrent de malnutrition. La E, elle, diminue le risque de dégénérescence maculaire et de cataracte. Tout comme la C qui, très concentrée dans le cristallin – la lentille de l’œil –, en prévient l’épaississement.
  • Les minéraux : Le zinc, le chrome et le sélénium sont des oligo-éléments. Ces minéraux sont indispensables à l’absorption des vitamines anti-oxydantes par les cellules. Ils en freinent le vieillissement.
  • Les acides gras essentiels : les omégas 3 ou acides gras insaturés, quant à eux, entrent dans la composition des cellules de la rétine et participent également au confort de la vue. Leurs qualités anti-inflammatoires aident à prévenir de nombreuses maladies comme le glaucome.

Or comme vous le savez, le moringa contient ces trois catégories de nutriments en quantité. Une raison supplémentaire pour consommer ce superaliment au quotidien.

Ces aliments alliés de la vue

Pour le reste sachez que les fruits et légumes sont de bonnes sources de vitamines : carottes, mangues, épinards pour la vitamine A par exemple ; agrumes, fraises, kiwis, brocolis ou poivrons entre autres pour la vitamine C. Quant à la vitamine E, on en trouve dans les huiles végétales, les céréales et les noix. Pour faire le plein de minéraux, pensez aux fruits de mer – notamment les huîtres –, aux noix, aux graines complètes, à la viande, au fromage, aux champignons et au yaourt… Par ailleurs, les poissons d’eau douce (saumon, maquereau), les graines de lin broyées, les algues et les noix sont riches en oméga 3.

Changez de vie, optimisez votre bien être avec le yoga…

Changez de vie, optimisez votre bien être avec le yoga…

Si vous avez décidé de changer des vie, d’optimiser votre bien être vos activités et votre alimentation en sont les clés. Essayez le yoga en prenant un moment les postures suivantes. Le lotus, le chien tête en bas et le cadavre sont des poses (asanas) très populaires dans la pratique du yoga.

Le lotus (padmasana)

C’est a priori la meilleure posture pour méditer. Difficile cependant de l’exécuter correctement tant elle réclame de souplesse au niveau des chevilles, des genoux et des hanches. L’idée est de poser chaque pied sur la cuisse opposée. Une option possible pour les moins expérimenté(e)s est de simplement ramener les pieds croisés vers le pubis sans forcer. Les bras relâchés, les mains reposant paumes vers le haut sur les genoux, on ferme alors les yeux et on respire profondément en visualisant l’air qui entre et sort de soi.

Notre avis : à pratiquer le soir pour faire retomber la pression et le stress accumulé tout au long de la journée.

Le chien tête en bas (adho mukha svanasana)

Pieds légèrement écartés dans l’alignement du bassin, s’accroupir puis tendre les bras pour toucher le sol devant soi. Rentrer le menton et pousser sur les mains. Lorsque le corps bascule en avant, bien garder les bras et les jambes tendus, ainsi que le dos bien droit. Rentrer le ventre.

Maintenir la pose pendant quelques minutes et essayer de ralentir le flot de ses pensées.

Notre avis : cette posture irrigue le cerveau, relâche bien l’ensemble du corps et libère le diaphragme. Parfait quand on se sent comprimé par l’angoisse.

Le cadavre (shavasana)

S’allonger sur le dos, les pieds légèrement écartés et tournés vers l’extérieur, les bras étendus le long du corps, les mains relâchées, paumes vers le ciel. Garder la tête droite. Respirer lentement tout en essayant de ressentir l’effet de la gravité : peu à peu, les épaules, les hanches, la tête paraissent s’enfoncer dans le sol.

Notre avis : si vous souffrez d’insomnie, cette pose simple mais efficace peut vous aider à trouver le sommeil. 

Yoga et relaxation, comment ça marche ?

A force de pratique régulière (la constance étant un gage d’efficacité), on apprend vite à délier son corps, à l’étirer entièrement, en dehors des séances. Au quotidien, cela se traduit par une économie du geste qui préserve l’énergie et évite de la dépenser en vain. De la même manière, l’esprit se relâche à son tour : on parvient à identifier des crispations, des tensions superflues que l’on s’inflige souvent sans savoir et qu’il sera désormais possible d’identifier par la pleine conscience. Ces tensions sont autant de parasites qu’on élimine. Dans un corps détendu, l’esprit dispose d’une plus grande liberté pour penser et l’énergie intellectuelle n’est plus mobilisée inutilement.

La cure de moringa, un plan bien adapté pour nos ainés.

La cure de moringa, un plan bien adapté pour nos ainés.

Le Moringa, un complément alimentaire de choix pour les seniors. Il renforce le système immunitaire, lutte contre les carences nutritionnelles et surtout possède des nutriments particulièrement intéressants pour lutter contre le vieillissement. Il apporte une contribution aux points clés du vieillissement, notamment en termes de :

du squelette,
contrôle des lipides
contrôle du sucre
maintien des facultés cognitives
du maintien des radicaux libres le cholestérol et surtout est un puissant antioxydant.

La teneur en calcium permet de renforcer le squelette et notamment de lutter contre le risque d’ostéoporose.

Le Moringa contient de bons acides gras, monoinsaturés, et contribue ainsi à augmenter le bon cholestérol en abaissant le mauvais et protège ainsi l’organisme des maladies cardiovasculaires,

Le manque d’antioxydants provoque le vieillissement prématuré des tissus et des cellules, par la multiplication des radicaux libres.
Notre corps peut intercepter et piéger ces molécules instables grâce aux antioxydants, pour ralentir le vieillissement des tissus et des cellules.

La plante très riche en flavonoïdes, leucine, quarcitine conviennent particulièrement aux personnes atteintes de maladies dégénératives chroniques, et qui souffrent constamment d’inflammation.

Le moringa aide à stimuler la mémoire, la concentration et la capacité d’apprentissage, ainsi que la gestion du stress. le moringa est riche en acides aminés, comme l’altyosine, qui permet la synthèse de neurotransmetteurs, de la famille des latécholamines, qui comprend des stimulants comme l’achénoline, la norochenoline, et la domamine, qui jouent un rôle important dans la motivation, la mémorisation, la congintion, la norodrénaline joue un rôle dans l’attention, les émotions, le sommeil et l’apprentissage.

Il est essentiel pour les seniors d’avoir des antioxydants naturels souvent pris, le moringa ne guérira pas ces maladies mais peut soutenir le système et le protéger, le moringa possède de véritables propriétés anti-inflammatoires, aide à faire baisser la glycémie, aide à réguler le taux de lipides sanguins (cholestérol et tryglycérides), prévention cardiovasculaire, les feuilles de moringa ont des propriétés neuroprotectrices visant à améliorer les fonctions cognitives. Pour conclure, le Moringa contient également du tryphoptane précurseur de la sérotonine qui est le message de l’humeur et de l’appétit. Quelle meilleure perspective pour la sérénité de nos aînés.

Sport, nutrition, Moringa…

Article réalisé par Sandrine

Les sports et  notamment les sports d’endurance sollicitent l’ensemble de l’organisme et leur pratique doit être assortie d’une alimentation adaptée. Un aliment comme le Moringa s’il est pris dans la durée, par exemple en cure de trois mois avant une compétition permet de compléter l’apport alimentaire dans trois les domaines de la construction, l’optimisation et la réparation de l’organisme.   Les feuilles de Moringa de ME par exemple, contiennent en effet 94 nutriments dont : 

  1. 13 vitamines ( 7 fois les vitamines C des oranges, 4 fois les vitamines A des carottes, et  3 fois la vitamine E des épinards)  
  2. 10 minéraux (3 fois le potassium des bananes et 4 fois le calcium des yaourts)
  3. 30% de protéines végétales (2 fois les protéines des yaourts) 
  4. Les 8 acides acides aminés essentiels que le corps ne synthétise pas
  5. les omega 3 et 6 

Ce complément intervient d’abord en construction ou en reconstruction avec 

  1. les protéines végétales mieux assimilées et moins sollicitantes pour les reins. 
  2. Les vitamines  dont la vitamine C connue pour l’immunité contribue aussi la formation du collagène donc  à la construction de os et des cartilages. 
  3. les acides aminé BCAA dits acides aminés ramifiés  qui jouent un role clé dans la construction musculaire. 

L’optimisation des organes en plein régime, 

  1. Les vitamines notamment  C et B1, B2, B6 agissent en soutien d’une bonne fonction cardiaque,  contribuent au métablisme énergétique, au maintien des globules rouges pour la bonne oxygénation des muscles avec le métabolisme du fer. 
  2. Les fibres aident la transformation des graisses et  les BCCA encore contribuent a bruler ces graisses et les transformer  en énergie. 
  3. Les omega 3 et le magnésium aident notamment a gérer le stress et la concentration. 

Pour la réparation et la récupération, le Moringa  : 

  1. aide à réduire  l’inflammation, la douleur et courbatures,  en raison de sa concentration en isiocyantes et en bio phenols, les acides aminés  qui réduisent l’inflammation 
  2. Réduit le stress oxydatif qui résulte de l’effort avec la production de radicaux libre, grâce à  l’abondance des agents anti oxydants,  46 dans le Moringa  comme la vitamine E,  l’acide chlorogénique et la quercitine, 
  3. les minéraux et l’hydratation  enfin sont les clés de la récupération 

Mon panier
Votre panier est vide.

Il semble que vous n'ayez pas encore fait de choix.